◄ Retour au sommaire

Gestion d’une exposition accidentelle

Anne Simon - médecin hygiéniste, Cliniques universitaires Saint-Luc/UCL Michèle Gérard - médecin hygiéniste, CHU Saint-Pierre

Oreillons  

 

1) Considérations générales

• Famille : Paramyxoviridae (Myxovirus parotidis), divers sérotypes et génotypes 
• Strictement humain
• Hautement contagieux via aérosol de sécrétions respiratoires (transmission gouttelettes)
• Rapidement détruit par chaleur, formol, éther, chlore, rayons UV 
• Durée moyenne d’incubation : 12 à 25 jours
• Contagiosité : de 5 jours avant les symptômes jusqu’à 9 jours après 

2) Prévention de la transmission hospitalière

• Contrôle de la source infectieuse
Chambre individuelle, Précautions gouttelettes pendant 9 jours après le début des symptômes
Port du masque chirurgical obligatoire en cas de circulation en dehors de la chambre 
Hygiène de la toux

• Protection du personnel 
Port d’un masque chirurgical (Pour le personnel : port du masque indiqué lorsque le travail s’effectue dans un rayon de 1 à 2 mètres du patient, mais pas nécessaire si simple passage dans la chambre)

3) Gestion d’une exposition professionnelle

•Prophylaxie : Une vaccination de rattrapage peut être administrée aux personnes qui n’ont pas reçu antérieurement les deux doses de Rougeole-Rubéole
Oreillons (RRO) recommandées, et est recommandées pour celles qui ont (eu) des contacts avec des personnes infectées. Néanmoins, la vaccination n’enraye pas le processus d’incubation. 

Si l’entourage a été correctement vacciné, aucune action n’est à entreprendre. A l’heure actuelle, il n’y a pas assez d’arguments pour recommander une troisième dose du vaccin.
Par contre l’éviction du personnel ayant contacté les oreillons doit être imposée jusqu’à 9 jours après le début de la parotidite. De même, le personnel non immunisé qui a été exposé aux oreillons doit être écarté du douzième jour après la première exposition jusqu’au 26ème jour après la dernière exposition puisque la période d’incubation est de 12 à 25 jours

Rougeole

 

1) Considérations générales

• Paramyxovirus, réservoir humain, pas de portage asymptomatique 
• Virus enveloppé 
– Sensible à la chaleur et à la lumière 
– Inactivé après 2h dans air et les surfaces 
• Incubation : moyenne 10j (5-21j); exposition –> prodromes 
• Clinique 
– Prodromes (2-4j –>7j): Forte fièvre, toux, coryza, conjonctivite 
– Rash 
– Anorexie, diarrhée (8%), adénopathies généralisées 

2) Prévention de la transmission hospitalière

• Une des maladies infectieuses les plus contagieuses : 
– R0 : 7.7 à 15 
– Taux d’attaque de 75-90% chez personnes   susceptibles 
• Virus présent au niveau des sécrétions respiratoires (nasales, pharyngées) 
– 4 jours avant le rash 
– 4- 5 jours après le rash 
• Transmission aérienne + contact avec les sécrétions infectées (autoinoculation des muqueuses via mains contaminées par sécrétions infectées) 
• Contrôle de la source infectieuse
– Chambre individuelle, isolement aérien 
– Port du masque chirurgical par le patient quand en dehors de la chambre 
•Protection du personnel  
– Port d’un Masque FFP2 (éliminer après utilisation)
  Dès l’entrée dans la chambre (Même lorsque le patient n’est pas présent)

3) Gestion d’une exposition professionnelle

• Catégorisation du personnel selon son statut d’immunisation anti-rougeole
1. En ordre de vaccination (2 vaccins !) ou 
2. Sérologie positive (présence d’anticorps IgG anti-rougeole) (L’anamnèse relative aux antécédents derougeole n’est pas suffisamment fiable pour affirmer le statut d’immunisation d’une personne)
• Personnes non immunisées 
– ◦Ecartement du J5 au J21 post-exposition 
– Y compris si prophylaxie post-exposition
•◦Prophylaxie post-exposition (PEP) 
– Vaccination efficace dans un délai de 72h 
– Immunoglobulines : efficaces dans un délai de 6 j mais les immunoglobulines spécifiques ne sont pas disponibles en Belgique 
– efficacité dépend de la dose, taux d’IgG anti rougeole dans préparation 
Efficacité 85 % (CI 95%: 27-96%) (Vaccin >Immunoglobulines) 
•Les immunoglobulines IV peuvent être considérées en cas d’exposition d’un patient immuncompromis non vacciné

Varicelle

 

1) Considérations générales

• Haute contagiosité 
• Transmission à 90% des contacts à domicile qui sont non immuns 
• Transmission aérienne + contact avec les lésions et les objets contaminés (draps, vêtements…) 
• Virus pénètre via la conjonctive de l’œil et le tractus respiratoire 
• Contagiosité 2 j avant le rash jusqu’ à la chute des croûtes 
• Prodromes : 1-2j; discret, malaise T° (surtout chez adultes) 
• Incubation: durée moyenne 2 semaines (10-21 j)

2) Prévention de la transmission hospitalière

• Contrôle de la source 
– Chambre individuelle, isolement aérien 
– Port du masque chirurgical cas quand en dehors de la chambre 

•Protections personnelles 
– Masque FFP2 (éliminer après utilisation) 
– Blouse + gants 

3) Gestion d’une exposition professionnelle

• Situations ‘piège’ à l’hôpital
– Proches d’un enfant/adulte hospitalisé avec varicelle 
– Travailleurs de santé non immuns, parents de jeunes enfants 
– Adultes avec un Zona 

•Catégorisation du personnel selon son statut d’immunisation contre la varicelle

1. En ordre de vaccination (2 vaccins !) ou 
2.Sérologie positive (présence d’anticorps IgG anti-varicelle) (L’anamnèse relative au antécédents de varicelle n’est pas suffisamment fiable pour affirmer le statut d’immunisation d’une personne)

4) Gestion d’un cas non immun exposé

• Vaccination : réduit le risque de développer une varicelle 
– ◦ diminue de 90% si donné dans les 72h 
– ◦ diminue de 70% si donné dans les 5j post exposition 
– En cas de varicelle, le vaccin diminue sa sévérité de 90-95% 

•Ecartement ou port du masque, auto-évaluation journalière et écartement au moindre prodrome: 
– J 10 au J 21 j post contact 
– idéalement même si administration d’une prophylaxie post-exposition

◄ Retour au sommaire

Nouveautés

Agenda scientifique

  • juin 2020
  • du 3/06 au 5/06 || à Nantes
    31th Congrès National SF2H : REPORTE au 9-10-11 juin 2021
  • du 10/06 au 12/06 || à Phoenix
    Association for professionals in Infection Control and Epidemiology : ANNULE
  • du 17/06 au 19/06 || à Athènes
    6th World Congress on Vascular Access : Programme online les 17 et 18 juin 2020 REPORTE en avril 2021
  • novembre 2020
  • du 8/11 au 10/11 || à Edimbourg
    FIS/HIS International
Charger les évènements suivants

Proposer un article ?

Offres d'emploi

Nos partenaires

Flux RSS

Subscribe

Comité de rédaction

Les anciens numéros

Toutes les archives

Découvrez nos dossiers spéciaux

Expériences à partager