Editorial

Des conséquences positives de la pandémie de Covid-19 ? 

Il faut bien chercher mais on en trouve quelques-unes notamment à l’UZA. Mais est-ce transposable ailleurs ?

Beaucoup d’entre-nous ont la même impression que Frank Van Laer et l’équipe de l’UZA. Certaines infections associées aux soins ont diminué pendant les deux premières vagues de cette pandémie.

Nous espérons que le rapport annuel de Sciensano nous en apprendra plus sur ce qui s’est passé à l’échelle nationale.

Frank a raison de pointer du doigt le fait que toutes les infections n’ont pas diminué et que les augmentations de l’incidence des CPE et des VRE sont peut-être dues à une mauvaise utilisation de l’EPI ? Nous l’avons tous observé sur le terrain. Le personnel voulant se protéger au mieux malgré la pénurie d’EPI, mettait parfois les patients en danger. On le sait depuis longtemps, les gants sont une source de non observance de l’hygiène des mains. 

Est-ce pour cela qu’il faut remettre en cause le port de gants dans le cadre des précautions additionnelles, sans doute pas, mais il est certain que la formation et l’observation sur le terrain sont absolument indispensables pour éviter les dérives.

Youri Glupczynski a décortiqué les résultats de cette étude conduite à l’UZA pour essayer de dégager d’autres facteurs qui pourraient être la cause des modifications d’incidence observées.

Les équipes de prévention des infections ont été très sollicitées pendant cette crise et le seront encore, peu de temps après avoir du « avaler » les contraintes IFIC. Comment cela se passe-t-il dans les d’autres pays ? Pendant quelques numéros, nous publierons les statuts des infirmiers et infirmières en prévention et contrôles des infections de différents pays francophones. A tout seigneur, tout honneur, nous commençons par la France !

Un peu de pub pour un bel outil favorisant l’apprentissage en distanciel, un e-learning sur la prévention des infections urinaires trop nombreuses et génératrices de consommations importantes et souvent excessives d’antibiotiques. Une aide précieuse dont il faut user et abuser.

Et enfin pour terminer notre numéro spécial «Frank Van Laer», un sujet parfois oublié mais pas par l’UZA. Même si les repas sont fabriqués suivant toutes les règles HACCP et sont conformes lors des contrôles de l’AFSCA, qu’advient-il de ces aliments à leur sortie de la cuisine ? Sont-ils conservés, réchauffés, administrés de façon sécuritaire ? Une belle enquête sur cette fin de chaine alimentaire très importante pour la sécurité de nos patients. 

Nous gardons cependant l’espoir de revenir à plus de normalité avec l’arrivée du beau temps et l’avancée de la campagne de vaccination 

Article à la Une

Quel impact de la pandémie de COVID-19 sur l’incidence des infections nosocomiales à l’UZA ?

Frank Van Laer - Hilde Jansens - Frank Van Laer, Elise Van Cauwenberg, Hilde Jansens
Suite à plusieurs publications récentes ayant rapporté une diminution de l’incidence de différents types d’infections nosocomiales...
Lire

Nouveautés

Agenda scientifique

  • mars 2021
  • 20/03
    Bevanet
  • avril 2021
  • du 7/04 au 9/04 || à Athènes
    6ème Congrès sur l’accès vasculaire (WoCoVA)
  • juin 2021
  • du 9/06 au 10/06 || à Nantes
    31ème Congrès National SF2H
  • juillet 2021
  • du 9/07 au 12/07 || à Vienne
    31ème Congrès Européen de Microbiologie Clinique et des maladies infectieuses (ECCMID)
  • septembre 2021
  • 27/09
    Journée d’étude des Infirmier(e)s NVKVV
Charger les évènements suivants

Proposer un article ?

Offres d'emploi

Nos partenaires

Flux RSS

Subscribe

Comité de rédaction

Les anciens numéros

Toutes les archives

Découvrez nos dossiers spéciaux

Expériences à partager