◄ Retour au sommaire

Campagne de vaccination contre la grippe à l’UZA en 2017

Hilde Jansens - Équipe d’hygiène hospitalière de l’UZA.

Résumé   

En 2017, l’UZA a placé la barre très haut lors du lancement de la nouvelle campagne de vaccination contre la grippe en visant un taux de vaccination du personnel soignant et administratif d’au moins 80 %. La préparation de cette campagne a débuté au printemps de 2017 par la création d’une équipe multidisciplinaire, l’élaboration d’une procédure et la mise au point d’un vaste plan de communication. L’UZA a par ailleurs misé résolument sur une accessibilité accrue aux vaccins et les résultats ont fait l’objet d’une communication intermédiaire de manière à pouvoir rectifier le tir le plus rapidement possible. Et enfin, la direction a associé une récompense à la réalisation de l’objectif fixé.

La campagne de communication était plus vaste que les autres années, se composant notamment de vidéos, de lettres d’information et d’une formation. Force est en effet de constater que les avantages du vaccin ne font toujours pas l’unanimité. Pour cette raison, cette campagne s’est mise en devoir de réfuter un à un les malentendus tenaces au sujet de la vaccination contre la grippe. Des vidéos ont notamment été consacrées à trois thèmes : « Sommes-nous prêts ? », « Allons-nous être malades ? » et « Est-ce douloureux ? ».

Un autre obstacle rencontré lors des campagnes précédentes était celui de l’accessibilité au vaccin. Au mois de novembre, les collaborateurs pouvaient se faire vacciner contre la grippe soit au sein de leur service (approche décentralisée), soit par la médecine du travail sur un site centralisé. Rendre la vaccination la plus accessible possible était l’une des principales stratégies utilisées dans le cadre de cette campagne de prévention visant à éviter la prolifération de la grippe parmi nos patients.

Une nouveauté cette année résidait dans l’initiative de la direction de renforcer ce message en associant une évaluation à la réalisation de l’objectif de 80 %. Les équipes qui ont atteint un taux de vaccination de 80 % ou plus ont été récompensées par l’octroi d’un double budget à consacrer au teambuilding.

Le taux de vaccination global de 61,5 % représentait une nette augmentation – de près de 50 % – par rapport à l’année précédente où il était de 45 %. La progression était encore plus marquée parmi les collaborateurs entretenant des contacts avec les patients, pour qui le taux de vaccination est passé de 38 % en 2016 à 63 % en 2017. Les services les plus critiques affichaient en moyenne un score encore un peu plus élevé et ont été plus nombreux à atteindre l’objectif fixé de 80 %.

En 2017, l’UZA est parvenue grâce à une campagne de communication plus vaste et une accessibilité accrue  au vaccin, à signer un impressionnant mouvement de rattrapage au niveau du taux de vaccination du personnel. Et d’un appui de la direction ? Cette campagne va encore être évaluée et d’autres améliorations ou adaptations pourraient suivre. Grâce notamment à la pression sociale induite par l’actuel taux de vaccination élevé, l’UZA espère faire encore mieux l’année prochaine et se rapprocher ainsi le plus près possible de l’objectif de 80 % pour tous les services.

◄ Retour au sommaire

Agenda scientifique

  • mars 2020
  • du 19/03 au 20/03 || à Londres
    5th Annual Infection Control, Sterilization & Decontamination in Healthcare Congress
  • du 25/03 au 27/03 || à Ostende
    Symposium NVKVV
  • du 26/03 au 30/03 || à Atlanta
    SHEA
  • avril 2020
  • du 18/04 au 21/04 || à Paris
    30 th European Congress of Clinical Microbiology and Infectious Diseases
  • juin 2020
  • du 3/06 au 5/06 || à Nantes
    31th Congrès National SF2H
Charger les évènements suivants

Proposer un article ?

Offres d'emploi

Nos partenaires

Flux RSS

Subscribe

Comité de rédaction

Les anciens numéros

Toutes les archives

Découvrez nos dossiers spéciaux

Expériences à partager